Trouvés!

Série limitée d’impressions lithographiques, signée Peynet.

August 7, 2019
Oreillers, couvertures!

Né le 16 novembre 1908 à Paris, enfant d’Auvergnats propriétaires d’un café dans la capitale, le jeune Raymond entre à 15 ans à l’école Germain Pilon, future école des arts appliqués à l’industrie. À l’issue de ses études, il occupera son premier petit boulot chez un fabriquant d’étiquettes où il sera un peu « l’homme à tout faire ». En 1930 il entre chez un grand publiciste, Tolmer ; son trait s’affirme, sa carrière prend tournure. Il va commencer à vendre ses dessins auprès de plusieurs quotidiens à la mode, Le rire, The boulevardier, Fairchild’s international, Pour lire à deux, Ric et Rac

Je voudrais un petit frère! The kid and the gardener.

La guerre va interrompre momentanément ce début de carrière : mobilisé, fait prisonnier, il s’évade pour rejoindre son Auvergne natale. L’histoire veut qu’il ait remis en 1943 devant le kiosque de Valence un pli confidentiel à un correspondant, et que, dans l’attente de l’arrivée de celui-ci, soient nés de son crayon les célèbres Amoureux, baptisés ainsi par le rédacteur en chef du journal Ric et Rac, Max Favalelli.
Sa carrière, menée de “main de maître” par son épouse, Denise Damour, épousée en 1930, va connaître un véritable tournant puisque, malgré de nombreuses créations pour les illustrations de pièces de théâtre, de livres, d’auteurs célèbres, de publicités de tous genres, de dessins de presse toujours plus nombreux, les Amoureux vont devenir le fil conducteur de sa production.

L’amour// Love

Des années 50 à la fin des années 70, le petit couple va apparaître partout, toujours dans la presse bien entendu, mais aussi dans des domaines diversifiés tels que la création de porcelaines (Rosenthal ou Couleuvre), de bijoux fantaisie (Murat), de soieries (Baccarat) ou encore des petites poupées de latex.

Le frileux// The mountain sensitive to cold.

PEYNET ET LA PRESSE

Ses dessins, toujours tendres mais jamais totalement innocents, avaient une grâce singulière pour traiter de sujets d’actualité parfois tout à fait sérieux. La diversité du talent de l’artiste se ressent entre dessin politique (Paysage, 1946), illustration (Procès galants dans le journal Scandal, 1933), humoristique et caricatural (Jeu de cartes dans France Soir, 1954).

Et si la corde cassait? Kidnapping!

L’ILLUSTRATION


La réalisation de décors de théâtre (notamment pour le théâtre de La Huchette) ou encore l’illustration d’ouvrages d’auteurs réputés tels Labiche, Musset, Anouilh, Courteline puis Daudet permettent à Peynet de diversifier son œuvre et de laisser libre cours à sa création sur de nouveaux supports. Gouaches des décors créés pour : Chapeau de Paille d’Italie (1851) d’Eugène Labiche, On ne badine pas avec l’amour (1834) d’Alfred De Musset ou Ah ! Jeunesse (1894) de Georges Courteline.

L’aéronaute

LITHOGRAPHIES


Deux séries réalisées par Raymond Peynet ont connu un succès tout à fait exceptionnel, et ce malgré leur présentation luxueuse ; elles furent vendues en tirage limité par souscription. D’une part les Signes du Zodiaque, eaux-fortes aquarellées, réalisées dans les années 80, ces œuvres furent accompagnées de textes remarquables écrits par des grands écrivains tels Paul Guth, Louis Pauwels, Guy Breton, Louis Amade.
D’autre part, la série des Lettres de mon moulin, lithographies également éditées dans les années 80 illustraient les textes d’Alphonse Daudet. Les dessins de Peynet prenaient place en première ou en dernière page du texte.

Le petit pacifiste

PEYNET AFFICHISTE


Ce qui différencie Peynet de ses contemporains, c’est une capacité à diversifier son travail dès le début de sa carrière. Chacun de ses « collègues » avait – peut-être à l’exception de Dubout – une spécialité, alors que Raymond Peynet, en débutant par la publicité, devint par son dessin imaginatif un « touche-à-tout » très demandé.
Publicités et affiches de toutes sortes viennent ainsi enrichir jusqu’à la fin de sa vie une carrière artistique aussi riche qu’hétéroclite. Son trait inimitable se trouve sur des encarts ou affiches événementielles, de films, des publicités pour des produits de consommation, de grandes entreprises, de don du sang ou de la Loterie nationale.

Vol en papillon!

RAYMOND PEYNET DESSINATEUR PAR THEMES


À l’instar de nombreux dessinateurs de presse, Raymond Peynet a réalisé des « séries » de dessins autour de thèmes. Curieux de tout et désireux d’associer humour et esprit d’observation, de nombreux dessins réalisés dans les années 70 à l’encre de Chine évoquent l’âme de cet artiste-voyageur à travers le monde. De la même manière, on découvre des dessins autour du thème traditionnel de Noël, avec un même sens aiguisé d’un humour jamais déplacé.

L’impatient/ The little train.

Retrouvez toutes ces illustrations en ligne, dans la boutique!

All these originals prints are avaible in the store!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply