Browsing Category

Artisans // The craftmen

Artisans // The craftmen, Ecologie// Ecology, La vie de Clamhan, Les histoires passionnantes.

Gui’Home éco-habitat et ses cartes de visite en fibres de lin.

September 22, 2020

Prenez la route de l’ouest sauvage, direction Venansault et venez rencontrer Guillaume Barbe spécialisé en éco-construction.

Peut-on parler de destin lorsque l’on sait que son prénom ( dérivé de Willhelm en allemand ) signifie volonté et protection?

Fraîchement reconverti, c’est avec passion que Guillaume réalise des travaux axés sur l’ Ecoconstruction, favorisant l’utilisation de ressources locales, le confort des habitants et le respect du bâti. Il vous accompagne lors de vos aménagements qui privilégient les isolants naturels tels que la chaux le chanvre ou la terre crue.

Pour suivre son aventure c’est ici

Le studio Clamhan s’est vu confier la mission d’imprimer ces cartes de visites sur papier en fibres de lin.

Un projet en tête? Parlons-en!

Artisans // The craftmen, Bibliothèque // In my bookshelve

Artisan papetier, mon métier au XXIe siècle.

January 31, 2020

Jean-Pierre Gouy est maître artisan papetier depuis 1977. Il anime la Maison de l’imprimerie et du papier, à Saint-Clément, dans la Creuse. Il y fabrique du papier chiffon à l’ancienne et, écrit-il sur son site : « Le papier est un outil : tous les utilisateurs de cet outil sont les bienvenus ». Pour transmettre sa connaissance et son savoir-faire, il a souhaité écrire un ouvrage retraçant l’histoire et les techniques de fabrication du papier, ainsi que son expérience au sein de son atelier. Dans un premier temps, il décrit l’évolution du papier, depuis son invention en Chine jusqu’à son arrivée en France, et montre comment la capacité de fabriquer du papier était liée au pouvoir. Jean-Pierre Gouy y aborde aussi, et forcément, le développement de l’imprimerie, en lien étroit avec celui de la papeterie, précisant, d’ailleurs, que « c’est un imprimeur qui invente la machine à papier ». L’auteur présente ensuite la technique, depuis les matières premières jusqu’au séchoir, en passant par le moulin, la machine à papier, les filigranes ou le tamis. Un livre riche d’enseignement, avec en son centre des photographies en couleurs de Jean-Pierre Gouy à l’ouvrage.

Artisans // The craftmen, Vidéos

Bienvenue au Moulin à papier Richard de bas.

November 6, 2019

Près d’Ambert, dans la si jolie vallée de Laga, un hameau perdu dans la verdure : le Moulin Richard de Bas est le dernier “moulin à papier” d’Auvergne. Région qui fut l’une des toutes premières à produire du papier en France et ce dès le début du XIVème siècle.

Aujourd’hui encore, le Moulin Richard de Bas est toujours en activité et produit quelques 200 feuilles de papier par jour, destinées aux éditeurs, artistes et autres amoureux de beaux papiers. C’est également le premier musée vivant de France…

For 700 years, the Richard de Bas paper mill has produced some of the world’s finest paper. The French constitution is printed on paper from this mill. And artists like Salvador Dalí, Pablo Picasso and Marc Chagall were customers. Emmanuel runs the business today. His great grandfather bought the mill in Ambert, France, during World War II, and it has stayed in the family ever since. It’s one of the last in France where paper is made by hand.

Artisans // The craftmen, Vidéos

Bienvenue au Moulin à Papier de la Tourne.

October 30, 2019

Au cœur du Parc naturel régional de la Chartreuse, niché dans le vignoble des Abymes, entre le lac de Saint-André et le Mont-Granier, le Moulin de la Tourne, reconstitution d’un moulin à papier, perpétue la fabrication artisanale du papier chiffon.

Venez découvrir le moulin à papier de la tourne, tel qu’il en existait dans le Duché de Savoie à partir du XIVe siècle, dernier encore en activité dans notre région, les secrets de sa fabrication traditionnelle, son origine, un savoir-faire artisanal insolite !

https://www.moulin-a-papier.com/

Agencement / Décoration, Artisans // The craftmen, Vidéos

Le papier Japonais produit par deux artisans en France.

October 2, 2019

Le papier Japonais produit par deux artisans en France

Benoit
Formé pendant plus d’un an auprès de 2 maîtres papetiers Japonais reconnu patrimoine immatériel de l’UNESCO, j’ai monté un atelier de fabrication de papier Japon ( washi) dans le sud de la France en 2010. Comme eux, je pratique la technique nagashizuki. J’ai également visité plusieurs ateliers à travers le Japon.
Passionné par le papier, j’ai fait des études en fabrication du papier, puis j’ai travaillé 10 ans dans l’industrie papetière, sur des machines à papier ainsi qu’en laboratoire. J’ai découvert le papier Japon en faisant une formation sur la restauration des livres anciens, ce qui m’a permis de comprendre les dégradations du papier occasionnées lors de leur fabrication.
La plante principale (Kozo) de la composition du washi est présente dans le sud de la France et pose des problèmes par son caractère invasif. La fabrication du papier Japonais se fait en parfaite harmonie avec la nature. Il faut tenir compte du terroir ou pousse le Kozo, la météo… Comme au Japon ou il y a autant de washi que d’ateliers producteurs de papiers Japonais, j’ai dû adapter la technique apprise au départ. En regardant de plus proche je m’aperçois que sans le savoir j’ai combiné les pratiques de différentes régions Japonaises.
Les maîtres Japonais qui m’ont formé me disent que j’ai inventé un nouveau washi. Pour eux, ils le reconnaissent comme un papier Japon résistant, doux au toucher et très lumineux.

Stéphanie
Issue de l’environnement, je m’occupe du façonnage papier. Au Japon, j’ai pu aborder différentes techniques avec plusieurs maitres :
Le « Bingata » : art de fabriquer les kimonos à l’ancienne : avec des couleurs et liants naturels.
Le « Katazomé » : art de fabriquer les pochoirs
Le « Suibukoga ou sumi-e » : peinture à l’encre de Chine. Préparation de l’encre.
La « gravure sur bois » pour gauffrer ou graver des motifs.
Le « suminagashi » technique Japonaise du papier marbré. Fabrication des encres.
Pose de la feuille d’or et nacre sur papier Japon.
A l’aide de toutes ces techniques je personnalise les papiers en fonction de la demande ou crée mes propres designs.

Ensemble, ils entretiennent et cultivent les plantes entrant dans la fabrication du washi.
Ils ne chlorent pas leurs papiers Japonais et ils privilégient la coloration naturelle, cela octroie à notre papier un touché, une brillance, une résistance et une lumière proche de la soie.

Benoit et Stéphanie continuent à aller se former au Japon régulièrement, car le washi est l’apprentissage de toute une vie.
Ce duo collaborent avec d’autres artisans innovants dans les techniques ensemble pour façonner des produits finis (portes Japonaises shooji, vitrail, chapeaux, robes…).Si vous avez des projets papiers impliquant plusieurs domaines de compétences n’hésitez pas à les contacter pour étudier leur faisabilité.

Atelier papetier, Benoit Dudognon

Artisans // The craftmen, Vidéos

L’Aquatype, Imagerie d’Epinal

August 28, 2019

Procédé mécanique qui remplace le pochoir à la main, pour colorier en plusieurs couleurs. Cette machine d’invention française, permettant à produire de grandes séries aux couleurs vives, a été acquise dès 1902 par l’Imagerie d’Epinal. Leurs ateliers abritent 2 aquatypes à 9 couleurs, derniers exemplaires au monde. Elles fonctionnent toujours parfaitement.

l’Aquatype, Imagerie d’Epinal

Artisans // The craftmen, Vidéos

Documentary Le Cadratin (The Em Space) directed by Arthur Choupin

August 8, 2019

Depuis 1988, dans son atelier « Le Cadratin », Jean-Renaud Dagon sauve de l’oubli la technique fort ancienne de la typographie. Grâce à l’acquisition d’anciennes machines destinées à la destruction lors de l’arrivée sur le marché de techniques dites plus performantes, cette imprimerie permet de sauvegarder et de faire connaître un métier artisanal magnifique. Il est rejoint par Joanne Bantick en 2009, arrivant d’Australie, passionnée de typographie et désirant préserver ce métier. Compositeur-typographe, ami de Jean-Renaud Dagon depuis plus de trente ans, Hugues Eynard apporte ses grandes compétences aux créations du Cadratin, s’appuyant sur sa longue expérience de l’imprimerie spécialisée dans le domaine de l’édition. Les trois sont bénévoles et consacrent une grande partie de leur temps à l’atelier pour le plaisir de voir ce métier survivre. Ces derniers mois, l’équipe s’est agrandie grâce aux nombreuses réponses à l’appel publié dans le Petit Journal. Que chacune et chacun soit ici remercié de son aide précieuse.

Le cadratin.

The documentary Le Cadratin (The Em Space) directed by Arthur Choupin and produced by ARI Pictures is about an association comprising all the trades related to the hand-crafted and traditional creation of books : typographers, lithographers, engravers, bookbinders, printers…

Dante’s Inferno, the Iliad, the Odyssey, and The Golden Legend figure among the wonderful pieces of work made by these craftsmen.

We would like the general public to discover these passionate craftsmen who have been working with discretion and humility on the creation of masterpieces for forty years. The association Le Cadratin (The Em Space) encounters a major difficulty today : time. They need to transmit their knowledge to make this heritage last. We hope this movie will immortalize their work and show their priceless talent.

Production ARI Pictures : aripictures.com/
Writer and director : Arthur Choupin
Producer : Sébastien Baudier

With : Guy Lebreton, Adam Zydzik, Maurice Czarnecki, Lucien Gondret, Philippe Mauriras.

Camera operators : Nick Arcivos & Ryan Earl (amnesiart.com/fr/)
Editor : Charles Balbont
Composer : PHAR (phar.world)
Translator : Alexia Vaz
Collaborator : Loca Images (loca-images.com)